“La médecine actuelle ne s’occupe pas de la santé.

Elle n’a d’intérêt que pour les maladies.”

J-P Willem

TDAH

Le TDAH est le trouble le plus fréquemment rencontré en psychopathologie de l’enfant avec des conséquences importantes tant au niveau scolaire, familial et social.

Il occasionne une véritable souffrance chez l’enfant et chez les parents souvent catalogués comme laxistes et incapables de bien éduquer leur enfant.

L’enfant peut être conscient de son trouble mais il est dans l’incapacité de le maitriser.

Les problèmes relationnels et émotionnels sont susceptibles d’entraîner un repli sur soi, une perte d’estime de soi, une agressivité voire une dépression.

Des difficultés d’apprentissage comme la dyslexie (difficulté d’apprentissage de la lecture) ou la dyscalculie (difficulté d’apprentissage du calcul) conduisent à des situations d’échec scolaire.

Ces difficultés sont principalement dues au déficit de l’attention mais aussi d’un manque de prise en charge.

Il est nécessaire de repérer et prendre rapidement en charge ce trouble pour éviter l’aggravation.

Le traitement du TDAH est multimodal, multidisciplinaire et personnalisé

Coordonné par un médecin, psychiatre, pédopsychiatre, neurologue, psychologue mais aussi les parents et les enseignants pour traiter l’ensemble des symptômes.

La nutrition et la micronutrition méritent d’avoir une place privilégiée et probablement en première intention avec la prise en charge psychoéducative dans un grand nombre de cas.

Ces approches peuvent être associées au traitement médicamenteux, lorsque ce dernier est nécessaire et permettent d’optimiser la prise en charge.

lire la suite